Avant-propos

L'influence de l'approche idéologique des élites sociales d'un pays dans le développement technique et technico-scientifique de ce pays est souvent méconnue  ou sous–estimée. Or l'approche idéologique des élites sociales est un facteur déterminant de la capacité des sociétés à faire face aux évolutions des contraintes sociales et environnementales. Nous comparons ici l'évolution des approches idéologiques en France et en Israël sur la gestion du traitement des eaux durant trois périodes : avant 1990, entre 1990 et 2002 et après 2002. Nous identifions ensuite  leurs conséquences sur les développements techniques et technologiques dans chaque pays et donc sur  l'élargissement  éventuel des ressources disponibles en eaux qui en a résulté.

Eau et eaux

-        L'Eau pure (H2O) est une abstraction trompeuse, qui n'a pas d'existence réelle : les eaux sont un mélange de solutions et de matières en suspension; on y trouve des  minéraux, des produits organiques, des micro-organismes, des gaz solubles, ….

-        A chaque instant la composition des eaux varie en fonction de l'action de micro-organismes, de la température, de l'altitude, etc. 

Eaux Superficielles / Eaux Souterraines

-        Les eaux superficielles comportent les ressources d'eaux douces en contact avec l'atmosphère : rivières et lacs essentiellement.

-        Les eaux souterraines résultent de l'accumulation d’eaux infiltrées dans le sol, jusqu’à la rencontre d'une couche géologique imperméable.

-        Les eaux superficielles s'écoulent vers la mer et sont vulnérables à la pollution naturelle et sociale. Le processus d'écoulement des eaux souterraines est beaucoup plus lent et leur vulnérabilité à la pollution est liée à la qualité des eaux infiltrées.

Dynamique du développement technologique dans les traitements des eaux

-        Les Eaux sont des produits "vivants" qui ne peuvent être appréhendés que par l'observation et l'analyse ; les connaissances scientifiques concernant les eaux dépendent des sciences du vivant.

-        Le développement des techniques et du savoir-faire résulte des connaissances accumulées par les entreprises de traitement des eaux.

-        Les échanges internationaux ont permis de formaliser  ces connaissances dans des modèles mathématiques, ce qui  a permis partager certaines données.

-        La confrontation entre les résultats de l'application de ces modèles et l'analyse des observations stimule les développements techniques.

-        Pour appliquer les modèles internationaux, il faut développer des programmes d'application locaux. Dans chaque pays ces évaluations sont différentes (1).  

-        L'analyse méthodique et systématique des  constatations pragmatiques a rarement la priorité sur la théorie.

-        Beaucoup d'ingénieurs prennent les résultats de l'application des modèles mathématiques pour des vérités établies scientifiquement, alors qu'il ne s'agit que d'appréciations pragmatiques à soumettre à l'épreuve de l'observation.