Nouvelles ornithologiques

Le moyen-duc n’est plus une vision rare dans le nord d’Israël

Durant une tournée de routine des forestiers du KKL travaillant dans le nord du pays ont fait une découverte rare : une volée de moyens-ducs dans un bosquet de pins.

Ces hiboux nocturnes se sont rassemblés là pour y passer l’hiver. Moyen-duc, oiseau nocturne, en plein jour. Le moyen-duc, rapace nocturne, était rarement observé en Israël. Depuis quelques années, il semble s’être multiplié. Comme d’autres espèces d’oiseaux, le moyen-duc est devenu bien plus commun dans les zones boisées d’Israël car il s’est adapté aux forêts plantées du pays. La volée observée se trouvait dans une forêt mature qui leur fournit protection et sécurité durant la période hivernale. Ceci montre l’importance des forêts comme habitat de nombreuses espèces pour préserver la biodiversité.

Photo: Yossi Eshbol

Dès le début du printemps, les moyens-ducs se séparerons couple par couple pour nidifier et pondre leurs œufs et élever leurs oisillons.

Le KKL a développé une expertise dans l’entretien et le développement des zones boisées. L’organisme cherche à créer un Israël bien plus vert, créant des espaces ouverts, des forêts, des zones de promenade en nature.  Il est maintenant en train de construire un nouveau centre d’étude et d’observation des oiseaux dans la réserve ornithologique de la Vallée du Houla.

Nouveau centre d’observation des oiseaux en plein Cœur de Tel-Aviv

La cérémonie de pose de la première pierre s’est tenue  en mars 2014 dans le très beau complexe de Ganei Yehoshua, situé au point où l’Ayalon se jette dans le Yarkon. Le nom de ce centre, Rosh Tzippor (en Hébreu « tête d’oiseau »), vient de sa forme : vu des airs, il apparaitra comme une tête d’oiseau. Cet observatoire amènera les résidents de la ville à se sentir plus proches de la nature et, en plus de l’observation scientifique, de nombreuses activités éducatives y seront conduites, en coordination avec le centre d’étude des oiseaux migrateurs de la SPNI à Latroun.  

Ganei Yehoshua, site du nouvel observatoire des oiseaux

Ce centre ornithologique ouvert, en bord de rivière, sera intégré dans un parc écologique au cœur de la cité. On y trouve déjà une piste cyclable, des terrains de jeux et des tables de pique-nique et une colline d’observation.

Depuis 10 ans, la municipalité travaille avec l’Autorité du Yarkon pour rendre vie à la rivière. Celle-ci est maintenant propre, les poissons y nagent à nouveau et de nombreux massifs de fleurs poussent sur ses rives. La promenade le long de son cours est devenue l’un des sites les plus populaires d’Israël.

La réhabilitation du Yarkon est ainsi complétée par cet observatoire qui va ajouter 60 hectares de zone de nature préservée comprenant des habitats variés, lac, rives, mares d’hiver où l’on pourra entendre les cris et pépiements de nombreuses espèces d’oiseaux.

http://unitedwithisrael.org/bird-watching-center-in-the-heart-of-tel-aviv/