Loi de protection contre l'usage abusif d'animaux pour tester des produits

La Knesset a adopté une mesure révolutionnaire en votant une nouvelle loi qui fait du bien-être des animaux une priorité. Elle interdit l'importation, la promotion et la vente de cosmétiques de détergents et de produits de toilette dont le processus de fabrication implique des tests sur animaux. Ces nouvelles règles sont appliquées depuis janvier 2013.

“Les tests sur animaux dans l'industrie cosmétique infligent de terribles souffrances aux animaux utilsés pour ceux-ci. Chaque produit nécessite entre 2000 et 3000 tests, et les animaux meurent dans la souffrance” affirme le député Eitan Cabel.

En 2007, Israël a interdit les tests sur animaux pour les cosmétiques et d'autres produits. La nouvelle loi s'applique aux produits importés.

Les organisations internationales de défense des animaux ont qualifié la décision israélienne d'action réellement historique. Une mise en œuvre sévère est maintenant vitale.

La nouvelle loi n'admet que de rares exceptions pour certains produits pharmaceutiques, en suivant précisément les lignes directrices définies par l'Union Européenne.